Action devant les prud'hommes

  • Vous estimez avoir subi un préjudice lors votre licenciement. Vous en avez parlé avec un avocat qui vous a encouragé à saisir les prudhommes. Il vous propose des honoraires raisonnables
  • Vous êtes chef d'une petite entreprise et un ex-employé a déposé un dossier devant les prudhommes. Vous vous inquiétez des coûts de procédure et d'indemnités : de quoi mettre votre entreprise en difficulté
  • Vous êtes engagé dans une procédure, vous en avez perdu le sommeil et vous commencez à douter d'obtenir un jour un jugement satisfaisant

La démarche devant les prudhommes n'est pas anodine. En premier lieu par sa durée. Une première décision en prudhommes demande deux ans et 2/3 des décisions font l'objet d'un appel, qui prend deux ans supplémentaires. Pendant tout ce temps votre tranquillité est affectée, l'affaire vous renvoie en permanence vers le passé. Ceci vous empêche de tourner la page et de vous consacrer pleinement à de nouveaux projets.

Ajoutez à cela l'aléa judiciaire. Aucune décision de Justice n'est jamais certaine. Attendre 2 ans, 4 ans, ou parfois davantage, a pu vous rendre plus exigeant et d'autant plus susceptible d'être insatisfait. Au final, cette décision pourra vous donner le sentiment de ne pas avoir été entendu et d'avoir été insuffisamment indemnisé.

La médiation propose une autre approche. S'ils ne promettent pas des indemnités mirifiques, les médiateurs vous offrent trois choses précieuses : un cadre dans lequel chacun va pouvoir s'exprimer et être entendu par l'autre, un délai de quelques semaines seulement, et un coût raisonnable. Ceci va vous permettre de trouver rapidement des solutions intelligentes et satisfaisantes, et de tourner la page afin de réserver votre bien-être et votre énergie à ce qui est porteur d'avenir.

La médiation est un processus court, sur quelques entretiens de travail. Elle réunit, après des entretiens individuels, les deux parties concernées. Elle permet, dans un cadre sécurisé, de clarifier les situations, d’aborder les sujets de désaccords, de réfléchir aux options envisageables, de construire ensemble des décisions.

Et si au terme de la médiation vous n'étiez vraiment pas satisfait, vous aurez toujours la possibilité de saisir les prudhommes...

deroulebutton