Relations difficiles entre un collaborateur et son responsable

Quand le courant ne passe plus entre
un collaborateur et son responsable

 

En France 51% des travailleurs disent ne pas pouvoir compter sur leur supérieur hiérarchique, selon l'enquête Parlons Travail de 2016. Un tel chiffre en dit long de la profonde crise de confiance entre collaborateurs et responsables hiérarchiques. Pas question ici de rejeter la responsabilité sur l'un ou sur l'autre : la responsabilité d'une relation concerne chaque partie prenante, et elle est partagée. Le manager ne doit jamais cesser de faire son travail de manager, et le collaborateur ne doit pas cesser de faire son travail de collaborateur.

Il reste qu'un conflit entre un collaborateur et son responsable est générateur de profondes souffrances et nuit à la productivité d'une équipe. Ceci peut alerter un supérieur et l'inciter à rechercher des solutions. Une mutation, un licenciement ne sont pas toujours souhaitables ni possibles. Quand l'objectif est de retrouver une meilleure cohésion d'équipe sans changer les positions des personnes, il faut prendre le risque d'aborder le fond du problème. Mais qui a la compétence pour le faire en toute sécurité et confidentialité ?

La médiation pour accompagner
la reprise d'une relation sereine

Le médiateur du travail, tiers neutre, indépendant et impartial, avec une longue expérience des milieux du travail, vous accompagne en toute confidentialité, dans le respect de la place de chacun, de l’autorité des responsables comme du besoin d’autonomie et de reconnaissance des salariés. La parole de chacun peut être exprimée et entendue, et chacun peut être reconnu. C'est alors seulement que la créativité de chacun peut être sollicitée pour trouver les bonnes solutions, celles qui conviennent vraiment à tous.

La médiation est un processus court, sur quelques entretiens seulement. Elle réunit, après des entretiens individuels, les parties concernées. Elle permet, dans un cadre sécurisé, de clarifier les situations, d’aborder les sujets de désaccords, de faire entendre les messages restés sans écho, de réfléchir aux options envisageables, de construire ensemble des décisions. L'efficacité globale en est durablement renforcée.

Image