Quand les relations dans la fratrie sont dégradées...

Au fil du temps, éloignement, malentendus, non-dits, ont abîmé les relations

Les relations frères-sœurs sont complexes et oscillent généralement entre coopération, fusion, opposition et rivalité. Aîné ou cadet, au sein d'une famille nucléaire ou recomposée, tout enfant issu d'une fratrie a fait un jour l'expérience de relations fraternelles conflictuelles. Quand les enfants deviennent adultes, les liens de fratrie peuvent se distendre, parfois durablement, et les tensions et non-dits se cristalliser. La médiation a alors toute sa place pour que chacun exprime ses émotions et rancœurs et tente de retrouver un équilibre familial.

La médiation de fratrie vous offre un lieu pour reconstruire des relations apaisées

Les relations entre frères et sœurs ne vont pas de soi. Elles sont à construire, à réinventer à chaque âge de la vie.

La médiation de fratrie travaille de façon concrète les sujets de conflit. Elle permet d’aborder des questions sensibles : histoire de l’enfance et de l’adolescence, mariages, naissances, recompositions familiales, décès…

Il s’agit de mettre des mots sur des non-dits et des émotions, d’éclaircir malentendus et prêts d’intention, de reconnaître que l’autre, pourtant frère ou soeur est différent.

La médiation accompagne en quelques séances une évolution de la communication, en prenant en compte les points de vue des uns et des autres.
Image
Caf de paris Ville de paris Justice MSA

ANM

apmf