Patricia Raffin-Peyloz, médiatrice familiale à la Maison de la médiation a été interrogée par le Figaro dans le cadre d'un article sur la médiation.

« Nous ne savons jamais quels seront ceux qui réussiront à trouver un accord. Mais nous savons que, quoi qu’il en soit, il est toujours possible de planter des petites graines, même entre ceux qui sont à ce jour farouchement opposés »...

« Notre objectif lorsque nous recevons des parents en conflit avec leurs enfants ou des couples séparés qui ne se parlent plus, c’est que chacun retrouve sa place, avec la liberté de dire JE et sa responsabilité de pouvoir dire ce qu’il veut. Ce qui compte, c'est de maintenir la relation. » 

Lire l'article

caf villedeparis justice

ANM

apmf